Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

Une jeune femme, dont la maison a été détruite par l’ouragan, s’enregistre auprès d’Americares pour recevoir une aide médicale. (Photo : Nadia Todres)

Suite à l’ouragan Matthew qui a ravagé Haïti le 4 octobre dernier, la Fondation Prem Rawat (TPRF) a recueilli de nombreux dons pour aider les habitants. 5 000 dollars ont ainsi pu être reversés à Americares, avec qui TPRF travaille depuis longtemps et qui est très présente sur le terrain.

Photo : Ashley Canchola

Les besoins étaient immenses. Dans les deux départements de Grand’Anse et du Sud, plus de 200 000 maisons ont été très endommagées ou détruites. Plus de 1 000 personnes ont trouvé la mort, et l’ONU évalue à 1,4 million celles qui ont besoin d’une aide humanitaire.

Les fonds de TPRF ont servi à procurer des soins de santé vitaux et des médicaments qui ont pu sauver des vies. Ces dons, additionnés à d’autres, ont permis aux unités médicales mobiles de soigner 32 522 personnes atteintes de pathologies allant de la déshydratation au choléra.

L’une de ces patientes, âgée de 19 ans, vit toujours avec ses parents dans les ruines de leur maison. Quand il pleut, ils vont se réfugier sous le marché couvert. En décembre, quand elle est tombée malade à cause de ces terribles conditions de vie, une unité médicale mobile est venue jusque chez elle, dans la petite ville de Roche-à-Bateau, avec des médecins et des médicaments. Americares est également en train de remettre sur pied plusieurs cabinets médicaux, et travaille avec les responsables haïtiens pour mettre en place un projet national de traitement et de prévention du choléra.

« Sans le précieux soutien de TPRF, nous ne pourrions vraiment pas accomplir ce travail ! », reconnaît Vicky Markham, directrice de la fondation Partnership for Americares.

Share this story

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail